APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

Centre-ville : Municipalité, forces de l’ordre et commerçants unis contre la délinquance

Centre-ville : Municipalité, forces de l’ordre et commerçants unis contre la délinquance

Les commerçants ont visiblement été rassurés par les mesures présentées. Une nouvelle rencontre est prévue prochainement le temps que des réponses techniques soient apportées à certaines interrogations comme l’éclairage du parking qui jouxte la Chaussée Royale ou encore la pose de ralentisseurs dans certaines rues du centre-ville.

* « Devenez citoyen référent » : toutes les informations sur le site de la ville de Saint-Paul

Même si le phénomène est relativement contenu, le centre ville de Saint-Paul doit aussi faire face aux actes de délinquance. A l’occasion d’une réunion à l’initiative du maire et réunissant le sous préfet d’arrondissement, les représentants des forces de l’ordre et des commerçants, un tour d’horizon des moyens de lutte a été présenté hier.

« La sécurité est l’affaire de tous. Nous devons tous être vigilants ». C’est Frédéric Carre qui parle. Le sous-préfet de Saint-Paul s’adressait particulièrement aux commerçants réunis hier dans la salle du conseil municipal et désireux d’entendre les moyens mis en œuvre par la ville et les autorités judiciaires dans la lutte contre la délinquance. Le braquage du Super U de la Chaussée Royale la semaine dernière est venu, il faut le dire, accentuer le sentiment d’insécurité déjà éprouvé par les commerçants du centre ville. Un acte « exceptionnel » comme l’a souligné Fabrice Marouvin, mais qui a cassé l’image de Saint-Paul « ville calme ». « Il faut faire en sorte que cela ne se renouvelle pas », a rassuré le 3e adjoint au maire tout en précisant que la ville accompagnera toutes les démarches visant à lutter contre la délinquance. Un phénomène qui dépasse les limites géographiques du centre-ville et qui devra donc « être traité de manière globale ».

Une analyse appuyée par des chiffres développés par le commandant Destriez. Pour le commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Saint-Paul, les actes de délinquance touchent davantage le secteur de Saint-Gilles-les-Bains alors qu’ils sont contenus dans le centre-ville. Contrairement au ressenti, une baisse de la délinquance serait même enregistrée dans le centre ville depuis le depuis de l’année.

Pour arriver à ce résultat, des moyens sont déployés tant au niveau technique qu’en terme de présence physique sur le terrain. Le commandant Destriez a ainsi rappelé le projet de vidéo protection dont sera prochainement équipée le centre-ville. « C’est un dispositif très performant et c’est pour bientôt », précise l’officier de gendarmerie. Depuis la mise en place du dispositif sur la gare routière, les demandes d’intervention des forces de l’ordre sont quasi nulles.

Côté humain, 22 gendarmes placés sous la responsabilité du lieutenant Boucher ont en charge la sécurité dans le centre-ville mais aussi dans un périmètre compris entre le Cap la Houssaye et le pont de la Rivière des Galets. Une mission qu’ils assurent, pour le centre-ville du moins, en collaboration avec

les agents de la Police municipale placé sous l’autorité de Cédric Landry .

Ainsi, en permanence des patrouilles pédestres ou véhiculées sillonnent les rues du centre-ville. Une présence renforcée lors des manifestations ou encore les jours de forte fréquentation des rues commerçantes. « On a mené un travail de fond et on pense aujourd’hui contenir la délinquance. Mais il faut aller encore plus loin », a insisté le lieutenant de gendarmerie. Les commerçants on été invités à adopter des gestes simples mais qui peuvent parfois dissuader le délinquant. Il leur a été conseillé également de mettre en place un réseau – téléphonique, Facebook – pour pouvoir signaler rapidement des actes ou des comportements suspicieux ou s’échanger des informations. « On a des gendarmes qui peuvent passer dans vos magasins pour donner des petits conseils. Il faut échanger pour qu’on puisse derrière réadapter nos moyens », a encore expliqué le lieutenant Boucher. Le commandant Destriez a enfin invité les commerçants à rejoindre le dispositif « citoyen référent »* dont une première formation se tiendra en octobre prochain. « Tout le monde a un rôle a jouer pour que des actes délictueux ne soient pas commis », a t-il conclu.

Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
0

Merci d'avoir consulté le site de la Mairie de Saint-Paul ;)