APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

La première pierre de la nouvelle école de Bellemène posée

La première pierre de l’école de Bellemène posée

La première pierre de la nouvelle école de Bellemène posée

Le maire de Saint-Paul, Joseph Sinimalé, le président du Conseil départemental et deuxième adjoint de la ville saint-pauloise, Cyrille Melchior, le président de la Région Réunion, Didier Robert, et le représentant du rectorat de La Réunion, Philippe Eugène, participaient ce vendredi matin 21 septembre 2018 à la pose de la première pierre de l’établissement scolaire. Il s’agit de réhabiliter et de restructurer l’école existante.

Le montant prévisionnel de l’opération s’élève à un peu plus de 7 millions d’euros. Avec la contribution de la collectivité régionale à hauteur de 3,22 millions d’euros, celle du Département avec 967 742 euros et de la commune avec 2,1 millions d’euros de la commune. La phase de préparation du chantier démarrait en août. Les travaux doivent durer 18 mois. Hors congés du Bâtiment et travaux publics.

Aux côtés de Joseph Sinimalé, Cyrille Melchior et de Didier Robert, se trouvent le conseiller départemental et municipal saint-paulois en charge du secteur de Bellemène, Patrick Dorla, Alex Pota, adjoint aux affaires scolaires et d’autres élus de la majorité régionale.

Regardez la vidéo après la pose de la première pierre en la visionnant ici.

Le moment pour eux d’entendre les écoliers leur souhaiter la bienvenue et se réjouir du nouvel aménagement sécurisé en construction dans le quartier. Découvrez le discours prononcé par le maire, Joseph Sinimalé, à cette occasion. Il réaffirme une nouvelle fois son engagement envers l’école : « Le berceau de l’excellence et de la réussite ».

Écoutez et regardez un extrait de son intervention.

Suite à son discours, le président du Département, Cyrille Melchior, salue le travail de partenariat noué entre sa collectivité et celles de Saint-Paul et de la Région. « Cet aménagement va permettre d’améliorer la sécurité des enfants. Il y a une volonté partagée d’aider les Réunionnais. Les travaux de construction d’un nouveau collège à Roquefeuil devraient d’ailleurs démarrer fin 2018/début 2019 », annonce-t-il lors de son intervention.

Visionnez une partie de sa prise de parole en cliquant sur la vidéo ci-dessous.

Comme lui, Didier Robert loue la qualité du travail réalisé par la mairie et les conseils régional et départemental. Le président de la Région salue également : « Joseph Sinimalé, à la tâche le matin très tôt et le soir très tard. Un infatigable au service de la population et de Saint-Paul qu’il a chevillé au cœur et au corps. C’est à son initiative que les travaux vont commencer », souligne-t-il.

Ce dernier effectue lui aussi une annonce. La construction d’une future gare maritime dans la baie de Saint-Paul. Objectif : accueillir des touristes voyageant à bord des bateaux de croisière. Une infrastructure de taille pour renforcer l’offre touristique de l’île et ce depuis la cité saint-pauloise.

Voici un extrait de son discours. 

S’ensuit après ces trois prises paroles la tant attendue pose de la première pierre. Truelle et niveau en mains, les trois responsables politiques, bien aidés par les enfants présents, procèdent à l’opération de chantier.

Cet aménagement de la future nouvelle école de Bellemène vise plusieurs objectifs et comporte plusieurs phases. Le regroupement de l’école maternelle et élémentaire sur la partie haute de la route départementale 4 (RD4). Et ce pour permettre aux enfants de traverser la route en toute sécurité. Seront au final créées 12 classes élémentaires et 7 de maternelles au lieu des 10 classes élémentaires et des 4 maternelles actuelles.

Les travaux menés

Le site sera rendu accessible aux personnes à mobilité réduite. Notamment avec le projet d’installation de deux ascenseurs. Des aires de stationnement verront aussi le jour avec 20 places réservées aux voitures, deux autres pour les bus le long de la RD4, en contrebas du terrain de football, et sept places de parking supplémentaires près de l’accès secondaire. À savoir le plateau haut. Sans oublier l’aménagement d’un parking deux-roues au niveau de l’entrée principale.

Un hall et un parvis d’accès commun seront édifiés. Les bâtiments seront structurés de façon optimale. Les salles préfabriquées seront remplacées. Autres travaux prévus : l’agrandissement du réfectoire avec des bâtiments définitifs et adaptés aux besoins ainsi que l’aménagement d’espaces extérieurs, récréatifs et paysagers.

Les superficies approximatives estimées pour les bâtiments neufs sont de 875 mètres carrés de surface utile pour la partie élémentaire et de 840 m2 de surface utile pour la partie maternelle, auxquels seront adjoints pour la partie élémentaire les surfaces utiles des bâtiments réhabilités et l’extension du réfectoire de 100 m².

Pour rappel, voici les objectifs principaux de la réhabilitation et la restructuration de ce projet d’importance à l’école de Bellemène :

  • La prise en compte de l’évolution des effectifs scolaires sur le secteur de Bellemène et la prévision d’un nombre de classes suffisant
  • La sécurisation et l’amélioration de l’accessibilité générale du site (en effet la RD4 sépare actuellement l’établissement en deux entités et les enfants scolarisés actuellement en contrebas de la route sont dans l’obligation de la traverser pour se rendre du réfectoire)
  • L’amélioration du parcours des enfants de maternelle entre leurs classes implantées sur le plateau haut du site et le réfectoire (accès difficile du fait des nombreux emmarchements)
  • Une réponse aux besoins de l’établissement en termes de locaux, notamment par la création de locaux annexes à l’échelle du groupe scolaire, l’ajout d’une salle RASED, la mise en place de sanitaires en nombre suffisant et la création d’une salle de motricité
  • La mise en conformité des bâtiments relative aux exigences règlementaires en termes d’accessibilité des personnes en situation de handicap et la mise en conformité des bâtiments par rapport aux exigences réglementaires en termes de sécurité des personnes contre les risques d’incendie et de panique.

Le projet se décompose de la manière suivante :

  • Construction d’une structure neuve pour l’accueil de la totalité du programme des maternelles sur une emprise à ce jour inoccupée de la parcelle CI 592 comprise entre l’école maternelle actuelle et le stade de Bellemène
  • Aménagement de l’école élémentaire sur l’ancienne emprise de l’école maternelle (réhabilitation et mise aux normes des bâtiments existants) et construction d’un bâtiment neuf sur le ” plateau intermédiaire ” de l’emprise actuelle de l’école maternelle.
  • Le futur établissement scolaire bénéficiera non seulement d’une conception bioclimatique adaptée au site de construction, mais également, d’aménagements permettant la valorisation de l’éco-label obtenu par l’établissement.

La conception du projet devra répondre aux exigences de l’outil PERENE (PERformances ÉNErgétiques des Bâtiments à La Réunion). L’outil PERENE permet de réduire de 30 % la consommation du projet, comparativement à un bâtiment de conception classique.

L’étanchéité du bâtiment intégrera une isolation conforme à l’objectif PERENNE et bénéficiera d’une optimisation de consommation d’énergie grâce à la mise en œuvre de la ventilation traversante, à des débords de toiture, à du bardage sur certaines façades, à des protections solaires, de la végétalisation et des circulations protégées du soleil, etc…

Un projet Éco-responsable avec la mise en œuvre d’au moins 2m² de jardin pédagogique pour chaque classe de maternelle et d’élémentaire, soit plus de 38m². Les activités d’enseignements éco-responsables seront prises en compte par la mise en œuvre d’un accès facile à l’information environnementale de l’établissement.

Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
0