APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

Efforts soutenus pour faire de l’école un berceau de l’excellence

Efforts soutenus pour faire de l’école un berceau de l’excellence

Le maire de Saint-Paul l’a rappelé : la ville poursuivra les efforts engagés depuis deux ans pour que l’école soit « le berceau de l’excellence » pour les petits saint-paulois.

Finies les vacances. En milieu de semaine prochaine des milliers de petits Réunionnais retrouveront les chemins de l’école. Parmi eux, un peu plus de 14 000 saint-paulois répartis dans les 69 établissements installés sur le territoire communal. « Une fois que les marmailles ont franchi les grilles de l’école, c’est le maire qui en devient responsable. Et pour ces enfants, je veux ce qui se fait de mieux », insiste Joseph Sinimalé.

En présence de l’adjoint délégué à l’éducation, des administratifs, le maire de Saint-Paul a présenté la rentrée scolaire 2016 à Saint-Paul. Une rentrée qui se fera dans des locaux tout neufs pour les petits de la maternelle de Ravine Daniel, dans des bâtiments rénovés pour les élèves de l’élémentaires Anne Marie Soupapoulé à la Saline-les-Hauts. Plus de 2 millions d’euros ont été investis durant ces vacances de juillet/août pour des travaux de maintenance et de construction dans différentes écoles de Saint-Paul.

« Les engagements budgétaires pour l’année 2016 donnent la priorité à L’ECOLE sur les projets de construction, d’agrandissement, d’amélioration, d’environnement mais aussi sur les équipements. Cet engagement fort de la municipalité, en faveur de l’école, découle de la volonté de créer les conditions nécessaires afin que chaque élève puisse jouir du « Droit à l’Education », reconnu comme un droit fondamental et universel », a rappelé le maire de Saint-Paul. Les objectifs sont multiples : réduire les inégalités pour placer chaque enfant dans un parcours de réussite ; optimiser les conditions de fonctionnement de l’accueil périscolaire ; poursuite de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans… « Je veux vraiment qu’on soit au top et cela à tous les niveaux de l’éducation de l’enfant », conclut Joseph Sinimalé.

Un schéma directeur pour la clim dans les écoles

Le maire de Saint-Paul l’a encore précisé, « l’engagement pris de climatiser les salles de classe des écoles du littoral sera respecté ». A ce sujet, plusieurs réunions ont été organisées avec la médecine préventive du Rectorat afin de déterminer les modalités d’installation de ces équipements dans les salles de classe. Par ailleurs, sous maîtrise d’œuvre, une étude va être menée dont l’objectif sera de définir le système de climatisation solaire adapté pour les établissements installés entre Saint-Gilles et Saint-Paul ville.

A Grand Fond, la climatisation solaire des salles de cours devrait être opérationnelle dès la prochaine grosse chaleur. Pour pallier les aléas climatiques, la collectivité a demandé à EDF d’assurer également une connexion électrique au système.

A la Saline, le contexte géographique de l’école interdit un système de climatisation solaire. Sur insistance du maire, EDF procèdera à un renforcement du réseau, l’école n’ayant pas été conçue à l’origine avec une capacité énergétique suffisante pour accueillir une batterie de climatiseurs. Et là aussi, tout devrait être opérationnel très prochainement l’établissement étant très proche d’un grand chantier de construction. A ce titre, la mairie fera signer très bientôt une charte de bonne conduite à l’entrepreneur afin d’éviter au maximum les nuisances du chantier aux enfants. « Nous mettons tout en œuvre pour le bien-être des enfants et des enseignants. Je le répète, nous visons le haut niveau dans les écoles », insiste le maire de Saint-Paul.

La rentrée en quelques chiffres

14 145 élèves pour 69 écoles dont 5 173 élèves de maternelle (338 enfants de moins de 3 ans) et 8 972 élèves en classe élémentaire.

1201 agents communaux pour le fonctionnement des écoles dont 529 en restauration scolaire et 672 dans les classes, les cours d’école et pour la sécurité des enfants.

2  124 000   repas prévus en 2016-2017, soit 14 500 repas par jour sur l’ensemble des 73 sites pour les 140 jours d’école et 94 500 repas en moyenne pour les 35 mercredis.

– 274,5 tonnes de produits locaux consommés dans les restaurants scolaires de Saint Paul.

398 217 euros pour les dotations de livres et matériel pédagogique.

2 885 463,30 euros pour des opérations engagées en 2015 et achevées à la rentrée d’août 2016

19 224 112, 08 euros pour des interventions dont les travaux sont en cours ou qui démarreront prochainement (Impact budgétaire pluriannuel).

– 2 869 interventions des équipes de maintenance et de la régie travaux entre août 2015 et juillet 2016.

– 40 749 415 euros prévus au budget 2016 pour les écoles maternelles, primaires et élémentaires avec une augmentation des dépenses en investissement:

  • 31 641 831 euros en fonctionnement
  • 9 107 584 euros en investissement (8 231 789euros en 2015)
Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
error0