APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

Un jardin potager au cœur d’un projet social à la Saline

Un jardin potager au cœur d’un projet social à la Saline

Impliquant une douzaine de jeunes, un jardin potager est en train de naître dans les hauts la Saline. Dédiée essentiellement à l’agriculture biologique, et devant permettre l’insertion de personnes en grandes difficultés sociales et de handicap, une parcelle d’environ 2000 m2 a été défrichée.

Le projet, avec l’appui du Centre Communal d’Actions Sociales (CCAS) de Saint-Paul a fait l’objet d’une convention entre l’association Maison d’Accueil Occupationnelle Temporaire de l’Ouest (Maoteo) et une habitante de la Saline, Madame Permalnaïck, pour la mise à disposition de la parcelle agricole. « C’est important de valoriser les jeunes et leur savoir-faire. C’est un très beau projet, créatif, innovant et original, il faut le réussir », souligne Joseph Sinimalé.

Une partie du terrain sera consacrée à la création du jardin potager, projet social qui permettra l’insertion professionnelle de personnes en grandes difficultés sociales et de handicap. L’autre partie aura une dimension économique dans le but de développer le tourisme dans les hauts du territoire. L’ambition de l’association Maoteo est de participer activement à un plan de cohésion sociale touchant principalement une population en détresse et fragilisée. « Avec la création de ce jardin potager, chacun aura la possibilité de pratiquer diverses activités professionnelles, créatives et de loisirs tout en s’épanouissant personnellement. En clair, c’est un lieu où l’on cultive des liens sociaux. Un projet de vie où les valeurs humaines sont de mise », précise Alexandre Bodzen, secrétaire général de l’association. « Les actions menées par la structure donnent une chance à chacun, qui se trouve en difficultés sociales et de handicap, de retrouver leur dignité, et de leur donner une place dans la société, d’aider les parents et enfants handicapés à accepter leur différence, d’alléger les familles dans la prise en charge journalière ».

En visite sur site le 9 septembre, le maire de Saint-Paul salue l’initiative et évoque la nécessité de « recentrer les actions du CCAS sur l’insertion professionnelle aux personnes en difficultés et de réorienter le social vers l’économie ».

Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
error0