APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

Le « Plan Salubrité » activé

Le « Plan Salubrité » activé

Durant la saison des pluies, le service environnement de la commune est sur le qui-vive. Une recrudescence des infections par la leptospirose est constatée à La Réunion durant cette période. Afin de limiter les risques d’infection par la leptospirose, la commune activera son « Plan Salubrité », le 02 novembre.

Grave, la leptospirose peut s’avérer parfois mortelle. Provoquée par une bactérie, la leptospire, cette maladie est capable d’infecter aussi bien les animaux sauvages -tels que les rongeurs- que les animaux domestiques. Sécrétées dans les urines, les leptospires peuvent survivre plusieurs mois dans un milieu chaud et humide.
La maladie se transmet principalement par contact avec de l’eau douce ou des sols boueux souillés par les urines d’animaux infectés. En 2015, 41 cas d’infection par la leptospirose ont été confirmés à La Réunion. 38 ont été hospitalisés. Deux sont décédés. (Source : InVS) Depuis 2010, l’ARS a recensé 39 cas de leptospirose uniquement sur la commune de Saint-Paul. Parmi eux, 28 ont été contaminés lors d’activité agricole ou de jardinage à domicile, 5 à l’étang St Paul (pécheurs), 2 au bassin Cormorans, 2 en nettoyant leur cour après le cyclone Bejisa. “L’étang St Paul et le bassin Cormoran sont des lieux de contamination récurrents depuis le début de la surveillance épidémiologique en 2004”, précise l’ARS. Afin de limiter les risques de propagation de cette maladie, la ville de Saint-Paul a mis en place le « Plan Salubrité » en 2010. Cette action s’articule autour de deux volets. « D’un côté, la prévention et la sensibilisation sur les problèmes de santé publique tels que la leptospirose et la dengue. D’un autre côté, nous sommes aussi présents en amont sur l’amélioration du cadre de vie. Une action qui repose principalement sur l’importance du tri des déchets », précise Isabelle Balssa, coordinatrice du projet salubrité pour la mairie.

Le cheminant des déchets illustré par deux fresques murales

Dans le courant du mois de novembre, une déchetterie mobile sillonnera les quartiers de Bellemène Canot (le 26 novembre), Villèle (parking du stade/chemin Carosse – le 19 nov.), La Saline Les Bains (école maternelle Anne Mousse – le 19 nov.) et L’Eperon (village artisanal – le 19 nov.). Une animation autour du jardinage sera assurée par Cycléa afin de communiquer sur les avantages du broyat. En parallèle, des kits de dératisation seront distribués aux administrés et les ravines du Bernica, de Saint-Gilles les Hauts et de La Saline seront nettoyées. L’ARS sera également présente du 02 au 29 novembre dans certaines écoles de la commune ainsi que sur le marché forain les samedis 12, 19 et 26 novembre de 7H30 à 12H. L’objectif ? Sensibiliser le grand public sur la lutte contre le moustique, et plus particulièrement la dengue, et comment s’en protéger. Cela peut commencer par respecter le calendrier des collectes. Une action de sensibilisation par les équipes de Cycléa se déroulera dans les quartiers de Bois- Rouge (Impasse Cadoque et allée des Pagotes – le 08 nov.), de Sans Souci (Chemin Lambert et chemin Sans-Souci 15 nov.) de Savanna (cité Ama – 22 Nov.) et de Tan Rouge (Lot. Cross – 29 nov.). Cette action se fera en amont du protocole de verbalisation. Ce dernier consiste à patrouiller dans un secteur défini afin de relever les infractions liées au non-respect du calendrier des collectes avec des agents de la police municipale. Enfin, et c’est inédit, deux fresques seront réalisées par des artistes de l’association Product’R. L’une sera peinte sur un local à poubelle à Plateau Caillou ; la seconde, sur le mur d’expression qui se trouve à l’entrée nord de Saint-Gilles.

 

Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
error0