APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

Réunion du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Réunion du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

« Le Plan d’Activités Occupationnelles (PAO) de Saint-Paul répond à la nécessité d’occuper les jeunes et de combattre l’oisiveté », estime le Sous-Préfet d’arrondissement. Frédéric Carre assistait à la réunion de travail du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) ce mardi 30 mai. Les actions et projets de la Ville en matière de sécurité et tranquillité des usagers ont été salués.

Reflet de l’engagement de la commune de répondre à la réflexion menée en faveur de l’épanouissement de la jeunesse et la lutte contre la détresse des familles saint-pauloises, le PAO a été détaillé par le Maire de Saint-Paul. Joseph Sinimalé a notamment insisté sur l’urgence de « continuer et accentuer collectivement le combat contre l’oisiveté ». Le PAO repose sur trois enjeux stratégiques : favoriser l’accès à l’animation de proximité et au numérique pour le plus grand nombre ; créer le lien social sur le territoire ; faire de la commune de Saint-Paul un foyer d’animations pluridisciplinaires de référence. « Votre PAO répond à la nécessité d’occuper les jeunes et de combattre l’oisiveté qui pourrit la vie », insiste le Sous-Préfet, saluant le travail de terrain réalisé sur Saint-Paul.
Présentant l’oisiveté comme le « problème numéro un », car souvent « en lien avec le passage à l’acte » et s’attardant sur les dangers des addictions, le Procureur de la République, Éric Tuffery souligne pour sa part « le gros travail de l’équipe municipale et des associations ».
Une trentaine de personnes étaient réunies autour du Maire, du Procureur et du Sous-Préfet à l’occasion de la nouvelle assemblée plénière du CLSPD ce mardi 30 mai. Des actions et les projets de la commune de Saint-Paul y ont été présentés.

Projet de vidéo protection
Une quarantaine de caméras de sécurité destinées à contribuer à diminuer la délinquance seront déployées au niveau de la gare routière, Savanna et la station balnéaire. « Un projet nécessaire » estime Frédéric Carre. Le représentant de l’État dans l’ouest assure le soutien de l’état dans la réalisation de ce projet estimé à 900 000 euros. Les travaux d’installation des caméras de la gare routière pourraient démarrer courant juin.

Participation citoyenne
Ce dispositif vise à « transmettre plus rapidement les informations pertinentes aux forces de sécurité publique par le biais du référent citoyen identifié comme acteur potentiel ». Celui-ci devra notamment « avoir une posture de vigilance accrue à l’égard des comportements suspects ou inhabituels aux abords de son habitat ou ceux de ses voisins ». Un protocole ayant fait l’objet d’une signature stipule également une « intervention réactive et ciblée des forces de l’ordre en fonction des renseignements fournis » et « l’établissement d’un lien régulier entre les élus, les représentants de la force publique et le participant citoyen qui pourra participer aux réflexions visant à améliorer la sûreté de son lieu de vie. »

Ordre du jour fourni
Outre l’ « état de la délinquance sur la commune de Saint-Paul » qui rappelle la nécessité d’une vigilance sans cesse accrue, plusieurs dossiers importants étaient à l’ordre du jour de la réunion dont le bilan et les perspectives de la STSPD (stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance), sécurité dans les transports en commun, Plan de prévention de la radicalisation.

Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
error0