APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

Le Pacte de l’habitant signé à Saint-Paul

Le Pacte de l'habitant signé entre Saint-Paul et Action logement immobilier

Le Pacte de l’habitant signé à Saint-Paul

La ville de Saint-Paul et le groupe Action logement viennent de signer le Pacte de l’habitant ce jeudi 6 juin 2019 dans la salle du conseil municipal saint-paulois. Il s’agit du premier plan de ce type à être décliné dans une commune de l’outre-mer.

Ce Pacte va permettre à la collectivité et à Action logement, via sa filiale locale, la SHLMR, d’apporter des solutions innovantes et créatrices favorisant la mutation et l’entretien du parc existant. Et de lancer des programmes de logements aidés en locatif et en accession, diversifiés, valorisés et mieux adaptés aux habitants. 

Sept familles saint-pauloises assistaient aussi à cette signature. Cet engagement du groupe Action logement se traduira par un plan d’investissement de 1,5 milliard d’euros prévu pour les départements d’outre-mer. Ce Pacte, issu de ce plan, doit aboutir à terme à la réalisation et à la mise en œuvre d’un plan d’actions chiffré et détaillé sur 6 ans.

La SHLMR compte près de 2 900 logements et accueille 8 000 personnes sur le territoire saint-paulois. Cet engagement commun constitue une réponse concrète aux grandes mutations sociales observées à La Réunion et à Saint-Paul. Notamment en portant une attention particulière aux publics les plus fragiles. Les personnes âgées et celles relevant des critères d’urgence sociale.

“Démarche innovante”

Une signature du Pacte de l’habitant effectuée par le maire de Saint-Paul Joseph Sinimalé, le directeur général d’Action logement immobilier Koumaran Pajaniradja et le président du comité territorial Action logement et de la SHLMR François Caillé. À noter également la présence de Jacqueline Henry, conseillère départementale, et de Gilles Tardy, directeur général de la SHLMR.

Sans oublier celle d’élus de Saint-Paul. Isabelle Latchimy, douzième adjointe déléguée à l’urbanisme et au droit des sols, de Jean-Marc Aure, adjoint du quartier de la Saline chargé notamment de la sécurité, de Nadine Sévétian, conseillère municipale chargée entre autres de la politique de la ville et élue de proximité de Plateau Caillou.

Et de Sébastien Ibar, conseiller municipal et élu de proximité des secteurs de l’Étang et de la Rue Jacquot, et de Nathalie Fernante, conseillère municipale.

Un Pacte qualifié par François Caillé de « démarche innovante de coopération entre le privé et le public. » Un discours salué par Joseph Sinimalé. Le premier magistrat de Saint-Paul souhaite, lui, inventer « un modèle de logements pour les habitants les plus exclus » afin que la cité saint-pauloise devienne précurseur d’un nouveau type de logements. 

Il désire également construire un véritable parcours résidentiel pour les habitants.

Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
0