APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

Saint-Paul veut devenir capitale de la biodiversité

La savane de Plateau Caillou

Saint-Paul veut devenir capitale de la biodiversité

Les membres du jury du concours “Capitale française de la biodiversité” se déplaçaient sur la plage de l’Hermitage, l’un des trois projets retenus par Saint-Paul, afin de mettre en lumière les efforts de la commune en matière de biodiversité. Une visite effectuée le jeudi 29 août 2019.

Objectif : détailler les actions réalisées en faveur du reboisement de l’arrière-plage. Sans oublier la lutte contre l’érosion du littoral, les phénomènes de submersion marine et la replantation des espèces sur le haut de la plage.

Saint-Paul figure parmi une centaine de postulants au titre de Capitale de la biodiversité. La ville fait partie de la quinzaine de finalistes. Ce concours doit désigner, à l’issue de plusieurs étapes de sélection, la collectivité la plus active et efficace dans la défense de la biodiversité.

Autre site choisi présenté au jury : la savane de Plateau Caillou. Cet espace dispose d’un sentier aménagé grâce à des chantiers d’insertion. Des boucles de trail sont mises en place. 

Réhabilitation écologique

Le canal du Bernica subit aussi une réhabilitation écologique. Et ce afin de consolider le site perméable aux futures inondations, plus fortes et plus nombreuses en raison du réchauffement climatique. Une plante envahissante était enlevée pour y parvenir.

Plusieurs plantes de submangrove, rares sur la zone aujourd’hui, la remplacent. Avant, ces espèces couvraient naturellement tout l’espace et abritaient des poules d’eau, des hérons, des papillons, et autres insectes endémiques et indigènes.

L’objectif commun et central dans toutes ces actions et ces projets : reconquérir la biodiversité et utiliser la nature pour faire face aux conséquences néfastes du réchauffement climatique.

Saint-Paul travaille également étroitement avec le Centre d’études et de découvertes des tortues marines (CEDTM) sur la plage de Cap Champagne. Là-encore afin de favoriser le retour des tortues marines et leur ponte sur la plage.

Une opération menée avec des enfants. Ils replantaient des arbres favorables aux tortues. L’éclairage public était diminué.

Reconquérir la biodiversité

Le jury se réunira le 3 octobre avant de dévoiler les résultats le 18 novembre. Saint-Paul espère évidemment l’emporter. Le Pôle développement durable de la ville montait un dossier de candidature pour participer à ce concours.

Avant de présenter ensuite les projets développés plus haut sous trois aspects. L’aménagement du territoire, la biodiversité locale et la biodiversité et citoyenneté.

Ces projets étaient aussi présentés en partenariat avec le Parc National, couvrant les hauts de la commune saint-pauloise et dans lesquels habitent les Saint-Paulois de Mafate. Cet espace classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO abrite une riche biodiversité. En préservant ses abords et en les valorisant, la ville compte bien contribuer à maintenir ce patrimoine.

Autre action accomplie : celle avec la Réserve Naturelle Nationale de l’Étang de Saint Paul sur des projets comme les jardins écocitoyens. De quoi redonner à ce patrimoine historique, site classé, sa beauté d’antan.

Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
error0