APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

250 marmailles à la Grotte du Peuplement dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets

250 marmailles à la Grotte du Peuplement dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets

Ce vendredi 22 novembre, 250 marmailles des écoles du territoire étaient présents dès 8h30 sur le site emblématique de la Grotte du Peuplement. Les enfants des écoles JL Daly-Eraya, Hubert de Lisle, Aliette Hortense et Eugène Dayot ont participé à de nombreux ateliers de sensibilisation et d’éducation autour des déchets et de leur traitement. Jusqu’à 15h ce vendredi, ils ont pu découvrir également de façon ludique, la manière dont notre consommation au quotidien peut impacter l’environnement et les solutions existantes pour limiter nos déchets au quotidien. 

Sous les arbres, à l’ombre du soleil, les classes des différentes écoles de Saint-Paul arrivent à compte-gouttes sur le site de la Grotte du Peuplement dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) 2019. Pour commencer la journée et faire le plein d’énergie, les marmailles découvrent les saveurs lontan lors d’un petit-déjeuner local : jus de fruits bio et différents gâteaux péi pour perpétuer la tradition créole et culinaire dans ce lieu hautement symbolique du peuplement de l’île. Après le petit-déjeuner, divers ateliers ont rythmé la journée des marmailles dès 9h30.

Sous les chapiteaux, les membres de l’association Ou Gingn’ proposaient de nombreux petits ateliers de fabrication avec des matériaux de recup’ : ateliers de confection de petits chapeaux en laine et carton ; fabrication d’un “Tawashi”, une éponge zéro déchet avec du tissu de récup’ ; réalisation d’une étoile de mer avec des fonds de bouteilles en plastique ; création d’un potager et atelier bouturage, élaboration d’un sapin de Noël, réalisation d’un carnet… Le tout avec des matériaux 100% recup’ et du quotidien qui retrouvent un autre usage en seulement quelques minutes ! 

Dans une petite cabane en bois, la créatrice Sabeykarathy, initie les marmailles à la confection d’accessoires pour costume en mariant le végétal et les matériaux de récupération pour leur redonner un second souffle.
À l’image du Musée La Charbonnière, qui a opté pour du papier recyclé pour réaliser ses objets. Associées à de la fibre végétale issue de la vigne rouge (une peste végétale), ces créations 100% récup’ ont plu aux enfants présents qui ont pu s’exprimer en dessinant sur leur support. 

La problématique des déchets, c’est avant tout l’impact qu’ils génèrent sur l’environnement. Plus de déchets dans la nature, c’est proportionnellement plus de moustiques, principaux vecteurs de la dengue. Les agents de l’ARS et du GIP-LAV ont sensibilisé les marmailles sur l’importance de ne pas jeter les déchets dans la nature, dans les ravines ou “sur le bord chemin” au risque de polluer la nature et de favoriser les risques épidémiques.
En définitive, ces ateliers ont permis de montrer aux enfants présents que certains objets peuvent avoir une seconde vie : une brique de lait transformée en porte-monnaie ou encore une étoile de Noël en rouleau de papier toilette (association L’École de la Nature), capteurs de rêve (association brin de bambou)… Comptons sur ces petits ambassadeurs pour appliquer, de ce pas, ces nouveaux gestes fraîchement acquis à la maison !
 
Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
error0