APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

L’alerte orange levée à La Réunion

L’alerte orange levée à La Réunion

L’alerte orange levée à La Réunion annonce le préfet de La Réunion ce samedi 25 janvier 2020 à 12h30. L’île passe en phase de sauvegarde. La plus grande prudence reste recommandée.

La vigilance vents forts en vigueur dans l’Ouest, l’Est et le Sud-Est de l’île sera levée à 16 heures ce samedi mais la vigilance forte pluies reste maintenue dans le Sud et le Sud-Est.

Nous publions en intégralité le communiqué du préfet de La Réunion du samedi 25 janvier à 12h30.

Levée de l’alerte orange cyclonique à 12h30, passage en phase de sauvegarde : restez vigilants !

La tempête tropicale « Diane » poursuit sa trajectoire vers le sud-est : le territoire sort ainsi de son influence directe et le Préfet de La Réunion a donc décidé de lever l’alerte orange cyclonique samedi 25 janvier 2020 à 12h30.

La phase de sauvegarde est déclenchée, car des désordres ponctuels sont encore constatés notamment s’agissant des routes ou de la qualité de l’eau.

Point de situation météorologique

La tempête tropicale « Diane » poursuit sa trajectoire vers le sud-est : à 13h, elle sera à plus de 500 km au sud-est des côtes réunionnaises. Le territoire est donc sorti de son influence directe. 

La vigilance « vents forts » sera levée à 16h00, le vent de secteur Sud souffle encore fort sur le flanc Est du volcan, entre le Tremblet et Piton Sainte Rose ainsi que sur la côte Ouest. Cet après midi, le vent a tendance à faiblir, mais les rafales peuvent encore localement atteindre les 100 km/h sur ces régions.

La vigilance « fortes pluies » est quant à elle maintenue pour les zones sud et sud-est de l’île.

Des cumuls de pluie tout à fait importants ont été enregistrés dans le sud, suite à deux épisodes intenses, en début de soirée hier et de nouveau ce matin, entrecoupés d’une accalmie.

À 12h locales, on relevait en 24 heures : 400 mm au Dimitile, 460 mm au Makes et 400 mm à Grand Coude. Rien que sur la matinée, les cumuls étaient encore notables avec, de 8h00 à 12h00 :

    • 76mm aux Makes ;

    • 87mm au Dimitil ;

    • 93mm à Grand Coude.

Si on se place sur les dernières 72 heures, les cumuls de pluie constatés sont exceptionnels sur les contreforts du sud-ouest, un tel événement n’arrivant en moyenne que tous les cinq ans.

Un mauvais temps de saison se met désormais en place, qui justifie le maintien de la vigilance « fortes pluies » sur le sud du département. La rivière Langevin demeure en vigilance crue jaune. La rivière des Marsouins et la rivière des Remparts ont été placées en vigilance crue jaune à 10h20.

Bilan de l’épisode

A 12h00, on ne déplore aucune victime ni aucun blessé. Aucun accident de la circulation n’a été relevé par les forces de l’ordre ou de secours en lien direct avec les intempéries. Les sapeurs-pompiers sont intervenus à quelques reprises (inondations d’habitation, une personne piégée hier soir à Etang-Salé par la montée des eaux).

La tempête a engendré des désordres routiers, rappelés dans le communiqué de presse de 10h30. Les équipes du centre régional de gestion du transport de l’île de La Réunion et du conseil départemental sont pleinement mobilisées pour rétablir le trafic.

Phase de sauvegarde activée + vigilance « fortes pluies » : restons vigilants !

En raison des dangers qui subsistent sur l’île, la phase de sauvegarde du dispositif spécifique ORSEC* Cyclones est déclenchée.

Cette phase de sauvegarde s’accompagne du maintien d’un certain nombre de mesures destinées à préserver la sécurité de la population et à les appeler à maintenir leur vigilance. En effet, ce sont souvent dans les moments de transition, après le paroxysme d’un épisode météorologique, que les imprudences ont tendance à se multiplier.

Le préfet de La Réunion appelle donc nos concitoyens à continuer de rester vigilants, alors qu’un temps de saison pluvieux s’installe et que l’environnement a été fragilisé par le passage de la tempête Diane, notamment les réseaux (routiers, eaux). 

    • Suivez les déviations sur la route et ne franchissez en aucun cas les radiers submergés ou les ravines en crues

    • Gardez vos distances de sécurité et soyez concentrés sur la route : les chaussées peuvent être glissantes et des éboulis ont été constatés.

    • Faîtes attention à la qualité de l’eau du robinet : si vous constatez une dégradation, préférez l’eau en bouteille ou faites bouillir l’eau du robinet ;

    • Compte tenu de la turbidité de la mer, qui augmente le risque d’attaque de requins, et de la potentielle dégradation de la qualité de l’eau, il convient d’éviter les activités nautiques et la baignade.

Le Préfet de La Réunion remercie l’ensemble des forces de l’ordre et de secours, des services publics et des opérateurs pour leur mobilisation.

Il salue l’engagement des maires du sud de l’île, de leurs services techniques et de leurs polices municipales, qui en liaison avec la sous-préfecture de Saint-Pierre, se sont pleinement mobilisés pour répondre à cet enjeu et ainsi garantir la sécurité de la population.

 Le Préfet de La Réunion félicite et remercie les Réunionnais et les Réunionnaises pour leur vigilance et leur respect des consignes de sécurité.

L’épisode n’est toutefois pas encore terminé, il demande donc à nos concitoyens de rester prudents dans les heures à venir afin d’éviter tout accident.

Lire ici le communiqué de la préfecture du 25 janvier 2020 à 10h30.

Le système dépressionnaire n°6, baptisé Diane lors de son passage au stade de tempête tropicale modérée hier à 18h30 était situé à 320 km de La Réunion à 7 h ce matin. Il  s’éloigne lentement mais continue d’influencer le temps sur l’île.

La pluviométrie a été localement forte, notamment sur la partie Sud de l’île, et plus particulièrement sur les contreforts du sud-ouest. Les cumuls observés en 24h représentent : 300 mm au Dimitile, 350 mm aux Makes, 290 mm à Grand Coude. 

Aujourd’hui, Météo France prévoit des pluies continues et temporairement fortes sur la région Sud sur la matinée, notamment dans les secteurs des Makes, des hauts de Saint-Louis ainsi que sur les hauteurs de Saint-Joseph.

La rivière Langevin est placée en vigilance crue de niveau jaune.

Le vent de Sud s’est renforcé depuis la fin de nuit sur le flanc Est du volcan (du Tremblet à Piton Sainte-Rose) et sur la région Ouest. Des rafales pouvant atteindre les 100 km/h voire localement les dépasser sont possibles ce matin sur ces régions.

Météo France a émis une vigilance vents forts dans l’Est, l’Ouest et le Sud Est à compter de ce jour 07h00. Cette vigilance devrait être levée à 12h.

Aussi, l’alerte orange cyclonique est maintenue ce samedi matin. Une nouvelle réunion des services concourant à la gestion de crise se tiendra à 12h ce samedi pour étudier l’opportunité de lever l’alerte orange cyclonique. 

Point de situation :

La nuit a été calme avec très peu d’incident, y compris sur les routes.

Deux habitations ont été évacuées à Saint-Louis dans le secteur maison rouge. Les habitants ont été hébergés par leur famille. Une dizaine de personnes ont été accueillies dans des centres d’hébergement àSaint-Louis, Sain-Joseph, Le Tampon. 

Le préfet remercie nos concitoyens de leur vigilance et du respect des consignes de sécurité.

– Routes et sentiers :

– Route du littoral : ré-ouverte à 9h30

– RN 5 : la route de Cilaos est fermée en raison d’une vingataine d’éboulis constatés. Le radier de l’ilet Furcy est submergé. 

– RN2001 Le Gol-Etang alé est toujours inondée. Une déviation est en place.

– Fermetures de routes départementales avec mise en place de déviations : 

•    RD3 au Tampon sur le secteur de Bérives

•    RD3 au niveau des Makes (hauts de Saint-Louis)

•    RD13 : un éboulis à Saint-Leu en cours de traitement

•    Radier du Ouaki submergé (bras de cilaos)

– Fermeture par l’ONF du sentier Grand Bassin-Bois court depuis le 24 janvier matin pour des raisons de sécurité. Sous réserve du résultat de l’inspection, une réouverture est envisagée pour lundi.

Aéroport : Retour à la normale ce matin.

Santé : une équipe du SAMU et un sapeur pompier restent positionnés à Cilaos. 

Point de vigilance

Qualité de l’eau

il est recommandé aux personnes qui ont eu à subir des coupures d’eau  ou qui constatent une dégradation de la qualité de l’eau, notamment par la présence de matières en suspension ou d’une perte de limpidité de l’eau, de consommer de l’eau embouteillée.

À défaut, faire bouillir l’eau du robinet et la maintenir à ébullition au moins trois minutes. L’eau du robinet peut toutefois être utilisée pour tous les autres usages sanitaires (toilette, wc, lavage…). Ces mesures doivent être respectées jusqu’à communication officielle du rétablissement de la qualité de l’eau par votre distributeur. Il convient donc de rester vigilant aux messages et informations qui seront prochainement diffusés.

Dégradations de la qualité des eaux de baignade

Les fortes précipitations entraînent des écoulements importants de matières polluantes vers les sites de baignade. De ce fait, sur l’ensemble des sites, l’eau est de qualité dégradée et impropre à la baignade.

L’ARS de la Réunion rappelle qu’il est recommandé d’éviter de se baigner dans les 72 heures qui suivent les fortes pluies occasionnées par le passage d’une tempête ou d’un cyclone tropical, tout particulièrement dans les zones de baignades situées à proximité des embouchures de ravine, et bien entendu dans les bassins de ravine ou de rivière.

Des prélèvements seront effectués au cours des prochains jours dans le cadre du contrôle sanitaire des eaux de baignades exercé par l’ARS de la Réunion. Les résultats d’analyse de la qualité de l’eau seront connus sous 48 heures après les prélèvements.

Bien que l’eau puisse retrouver une certaine clarté au bout de quelques jours, il convient d’attendre les résultats du contrôle sanitaire exercé par l’ARS et respecter les interdictions de baignade affichées sur les sites par les collectivités responsables des eaux de baignade.

De plus, la turbidité de l’eau est un facteur aggravant pour le risque requin. Le préfet appelle chacun à la responsabilité. 

Lire ici le communiqué du préfet de La Réunion en date du vendredi 24 janvier.

Le système n°6 actuellement suivi par Météo France se trouvait à 13 heures à 225 km des côtes au nord-nord-ouest de La Réunion. Il devrait transiter au plus près des côtes vers 16 heures et engendrer de nouvelles pluies dans la soirée et durant toute la nuit, voire la matinée de samedi.

Les vents les plus forts sont estimés à 80-90 km/h. Une forte houle touche La Réunion depuis ce matin 10h. De l’ordre de 3m à 3,5 m et orientée Nord-Est puis Sud  en fin de journée.

Des cumuls importants de pluies sont attendus sur la partie sud de l’île à partir de la fin d’après-midi et jusqu’au milieu de la journée du samedi 25 janvier. Les sols étant déjà saturés en eau, les cours d’eaux devraient réagir rapidement aux premières précipitations.

Les conditions météorologiques seront donc dégradées et nécessitent une grande vigilance de nos concitoyens. Si la situation ne nécessite pas un confinement absolu de la population, le préfet de La Réunion appelle les Réunionnaises et les Réunionnais à limiter leurs déplacements et à éviter les abords des cours d’eau et du littoral.

Pour ceux qui doivent circuler, il convient d’être extrêmement prudent sur les routes en adaptant sa conduite (limiter sa vitesse, allumer les feux et augmenter les distances de sécurité).

Les services concourant à la gestion de crise sont mobilisés. Le centre opérationnel est activé en préfecture et à la sous-préfecture de Saint-Pierre. Le préfet de La Réunion présidera une nouvelle réunion de coordination à 18 heures ce vendredi 24 janvier.

Point de situation à la mi-journée :

– Routes et sentiers :

– Route du littoral : il n’est pas prévu de fermer la route du littoral à ce stade. – RN 5 : la route de Cilaos sera coupée à la circulation la nuit prochaine.

– La route Hubert-Deslisle est coupée au niveau des Makes.

– Fermeture du sentier Grand Bassin-Bois Court depuis le 24 janvier matin pour des raisons de sécurité. Sous réserve du résultat de l’inspection, une réouverture est envisagée pour lundi.

– Aéroport : les plans de vol au départ de l’aéroport Roland Garros ont été adaptés à la situation et anticipés afin que le dernier vol décolle à 21h de La Réunion. Les compagnies aériennes ont été chargés d’informer les passagers concernés. Pour plus d’information, consultez le site internet de l’aéroport sur www.reunion.aeroport.fr

Rectorat : Certains internats accueillant des étudiants en classe préparatoire ont fermé dès hier soir.

Crèches : les crèches ont fermé depuis ce matin, conformément à l’alerte Orange.   

Santé : Les services de santé ont recensé les personnes susceptibles de bénéficier d’une évacuation d’urgence en cas de dégradation de la situation.

Qualité de l’eau : Les exploitants de réseaux d’adduction d’eau fragiles ont informé leurs abonnés de dégradations potentielles de la qualité de l’eau.

Il est recommandé aux personnes qui ont eu à subir des coupures d’eau ou qui constatent une dégradation de la qualité de l’eau, notamment par la présence de matières en suspension ou d’une perte de limpidité de l’eau, de consommer de l’eau embouteillée.

À défaut, faire bouillir l’eau du robinet et la maintenir à ébullition au moins trois minutes. L’eau du robinet peut toutefois être utilisée pour tous les autres usages sanitaires (toilette, wc, lavage…).

Ces mesures doivent être respectées jusqu’à communication officielle du rétablissement de la qualité de l’eau par votre distributeur. Il convient donc de rester vigilant aux messages et informations qui seront prochainement diffusés.

Focus sur le plan Orsec cyclone actuel (validé en 2018)

Le plan Orsec Cyclones a été révisé en 2018. Il a vocation à mieux prendre en compte les « cyclones de l’eau ». Aussi, la décision de changer de niveau d’alerte (de « alerte orange » à « alerte rouge » par exemple) n’est pas conditionnée seulement par la force des vents mais intègre également la notion de pluie.

Le nouveau dispositif prend également en compte l’état du territoire (sols saturés en eau) pour s’adapter aux désordres attendus.

Dispositif PC ORSEC préfecture

Dispositif PC ORSEC préfecture

Pourquoi parler d’alerte cyclonique alors que le système n’est pas encore (ou ne deviendra pas) un cyclone ?

Dès lors que La Réunion est placée sous l’influence d’un système dépressionnaire, c’est le dispositif Orsec* Cyclone qui s’applique.

Les systèmes dépressionnaires sont qualifiés de cyclone lorsque leurs vents dépassent 118 km/h en moyenne et 150 km/h en rafale.

Avant ce stade, on parle de dépression tropicale, de tempête tropicale modérée, voire de forte tempête tropicale, qui peuvent être des phénomènes dangereux.

Par exemple, lorsque Berguitta et Fakir ont concerné La Réunion, ces systèmes dépressionnaires étaient au stade de fortes tempêtes tropicales.

Chaque acteur du plan Orsec est donc invité à mettre en place les mesures prévues par le dispositif Orsec dès demain matin. 

De plus, il est vivement conseillé aux habitants :

  • de se tenir informés régulièrement sur l’évolution du phénomène en suivant les prévisions météorologiques à la radio ou à la télévision ou sur les répondeurs de Météo France 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et le point cyclone au 08.97.65.01.01 ; 
  • d’éviter les déplacements inutiles, et pour ceux qui le peuvent favoriser le télétravail, 
  • de ne pas franchir les radiers inondés, de ne pas s’aventurer en mer ou en randonnées, 
  • de s’assurer de connaître le numéro du centre d’hébergement le plus proche de son domicile en contactant sa mairie ; 
  • de finaliser la protection de son habitation, 
  • de prévoir son ravitaillement (eau, nourriture, bougies, piles…) au cas où la situation appellerait le déclenchement de l’alerte rouge, 
  • de contacter son établissement de santé habituel pour les personnes qui suivent un traitement médical, en particulier les insuffisants rénaux et les insuffisants respiratoires,
  • de préparer une évacuation éventuelle

 

Numéros de téléphones utiles : SAMU 15, Pompiers 18, Police et Gendarmerie 17. 

Retrouvez ici les différents niveaux d’alerte cyclonique et des conseils pour vous préparer.

*ORSEC : organisation de la réponse de sécurité civile 

Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
error0