APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

Quand les Tulipiers du Gabon sèment le trouble

Quand les Tulipiers du Gabon sèment le trouble

Le tulipier du Gabon est une espèce d’arbre de la famille des Bignoniaceae originaire d’Afrique. Largement utilisée comme arbre d’ornement en raison de la beauté de sa floraison et de sa facilité d’adaptation à différents milieux, le tulipier du Gabon représente cependant pour les flores indigènes une menace très sérieuse.

Le tulipier du Gabon est facilement reconnaissable avec ses fleurs grandes et voyantes, d’une couleur jaune-orange. Introduite à des fins ornementales dans différents pays (Îles du Pacifique, Hawaï, Guam, Nouvelle-Calédonie, La Réunion…), cette essence a fini par envahir les terres agricoles et les plantations forestières, se comportant comme une véritable mauvaise herbe.
Pour éviter sa prolifération, une grande opération de sensibilisation et d’accompagnement de la population à la lutte contre le Tulipier du Gabon est actuellement menée sur plusieurs communes de l’île, dont la commune de Saint-Paul.

Destruction de l’espèce par arrêté ministériel

Originaire d’Afrique équatoriale, cet arbre fait partie de la liste des 153 plantes qui sont interdites sur notre territoire par arrêté ministériel, depuis avril 2019.
Cet arbre, faisant partie des 100 espèces les plus envahissantes dans le Monde (UICN), représente une forte menace pour notre biodiversité. De plus, c’est un arbre « fragile » qui résiste mal aux intempéries comme les cyclones et peut occasionner de gros dégâts lors de sa chute. Ses racines peuvent également endommager les infrastructures, les canalisations et les voiries, etc.

Une aide pour lutter contre le Tulipier du Gabon

L’association AVE2M (Association pour la Valorisation de l’Entre Deux Monde) a pour mission de recenser les zones contaminées et de définir par la suite les modalités d’accompagnement de la population à la lutte. Il est donc demandé aux personnes en possession de cet arbre sur le territoire de Saint-Paul, de contacter dès que possible l’AVE2M qui travaille en partenariat avec la ville de Saint-Paul.
Financée par la DEAL, cette lutte est pour le moment gratuite pour tous les particuliers des communes de Petite-Île, Saint-André, Saint-Paul et le Tampon.
Allons sov ensemb not patrimoin !

Pour joindre l’association, contactez le 0262 33 47 98. 

Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
error0