APPELEZ-NOUS 0262 45 43 45
Plan de la ville

Piscines : le préfet salue le protocole sur mesure de Saint-Paul

Le préfet salue le protocole sanitaire mis en place dans les piscines de Saint-Paul

Piscines : le préfet salue le protocole sur mesure de Saint-Paul

Le préfet de La Réunion effectuait une visite à la piscine de Plateau Caillou ce mercredi 30 septembre 2020. L’occasion pour Jacques Billant de vérifier le protocole sanitaire sur mesure appliqué dans les piscines de la Ville de Saint-Paul pour accueillir le public en toute sécurité. À Plateau Caillou, au front de mer et à Bois-de-Nèfles.

Objectif pour le représentant de l’État : saluer le travail accompli en collaboration avec la municipalité saint-pauloise et la Ligue réunionnaise de natation. Plusieurs élus Saint-Paulois échangeaient avec lui sur les mesures sanitaires prises pour limiter la propagation de la Covid-19.

Marie-Bernadette Mouniama-Cuvelier, 8ème adjointe déléguée à la politique urbaine et sociale du bassin de vie de Plateau Caillou, Patrick Legros, 15ème adjoint, en charge de la politique sportive, Jean-Noël Jean-Baptiste, adjoint de quartier du Guillaume délégué au Sport, Sébastien Guyon, conseiller municipal, affecté à la Sécurité et à la Police, et Laetitia Lebreton, conseillère municipale déléguée à la politique de Prévention Santé.

À leurs côtés, la présidente de la Ligue de natation, Guylène Faubourg, le conseiller technique régional, Franck Schott, et les représentants de la DJSCS.

UN PROTOCOLE SANITAIRE SUR MESURE SALUÉ PAR LE PRÉFET

Le protocole sanitaire sur mesure appliqué dans les piscines saint-pauloises s’adapte en permanence aux évolutions liées à la crise de la Covid-19. Des processus salués par le préfet, Jacques Billant.

« Je remercie la mairie de Saint-Paul pour l’accueil qui m’a été réservé. Il est important de venir voir comment la situation s’est canalisée dans le cadre du dialogue mis en place avec les différent.e.s maires, les président.e.s de clubs et la Ligue de natation. Il y a une volonté d’avancer tous ensemble de façon volontariste », détaille le représentant de l’État.

Les services de la préfecture, les clubs et la Ligue vont travailler ensemble afin d’étudier une reprise des compétitions de natation. La date envisagée : la fin du mois d’octobre.

LA COMMUNE ENGAGÉE DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION

Pour rappel, la commune s’engage dans une démarche proactive et de prévention afin de limiter la Covid-19. Et ce depuis plusieurs mois. Notamment grâce à l’application stricte des protocoles sanitaires dans les équipements sportifs. Comme l’illustre l’organisation mise en place à dans les piscines saint-pauloises.

DES MESURES SANITAIRES STRICTES

À Plateau Caillou, les agents communaux nettoient l’équipement (le site et le matériel) quatre fois par jour. Ils utilisent des produits spécifiques utilisés dans les hôpitaux. Le public porte obligatoirement un masque et doit impérativement se laver les mains avec du gel hydroalcoolique à son arrivée.

Les équipements de l’enceinte sportive se conforment aussi aux mesures relatives aux équipements sportifs. Niveau de produit désinfectant dans la piscine, contrôle permanent des équipements automatisés par des opérateurs présents sur place…

Le niveau de sécurité affiché est très haut afin de garantir des conditions d’accès optimales aux nageuses et aux nageurs.

SÉCURITÉ ASSURÉE DANS LES PISCINES

Les piscines saint-pauloises n’attendent pas la reprise progressive des compétitions pour assurer dès maintenant la sécurité des usagers. Ceux-ci doivent garder leur masque jusqu’au vestiaire. Moment où il est possible de l’enlever.

La douche savonnée reste obligatoire avant d’accéder aux bassins de baignade. Les rassemblements de plus 10 personnes sont interdits au bord du bassin avec 6 nageurs, au maximum, par ligne de nage.

Cela permet ainsi de garantir un espace de 4 mètres carrés par personne. Le grand bassin accueille 60 usagers contre 53 pour le petit bassin.

Ces mesures s’appliquent aussi bien au public qu’aux clubs. Les écoles disposent de leur protocole interne. Les sens de circulation sont matérialisés. L’un pour l’entrée. Le second pour la sortie.

Les personnes empruntant ces deux files ne peuvent donc pas se croiser. Il faut aussi garder un mètre de distance dans les locaux.

ORGANISATION MINUTIEUSE

Plusieurs panneaux composent la signalétique. Des messages de prévention y sont inscrits. Une organisation extrêmement minutieuse constatée sur site par Jacques Billant. Ces dispositifs permettent notamment aux plus jeunes de poursuivre leur perfectionnement.

« Ce protocole mis en place à Saint-Paul est un travail important initié avec tous les partenaires. Il permet à nos jeunes talents du pôle espoir d’accéder en toute sécurité aux piscine », analyse le préfet.

Cette démarche volontariste menée à Saint-Paul est guidée par cet impératif de cohésion sociale que représente le Sport. En pratiquant des activités d’une façon libre.

« Ce que je vois ici à Plateau Caillou est que la pratique sportive est possible. Apprendre à vivre avec ce virus, c’est aussi trouver l’équilibre dans la manière de mener ces protocoles. C’est possible », ajoute le préfet avant d’achever sa visite en terre saint-pauloise.

Suivez et commentez toute l'actualité de la commune de Saint-Paul!
error0