Le déploiement de l’offre de lecture publique, une priorité à Saint-Paul

23 avril 2021

Dans un contexte d’évolution démographique important avec une prévision d’augmentation de la population Saint-Pauloise à 115 000 habitants d’ici 2022, les inégalités territoriales d’accès à l’offre de lecture publique et de la littérature réunionnaise constaté est consternant.

La volonté de la Ville aujourd’hui, est celle de pouvoir privilégier les zones mal desservies et de répondre aux enjeux sociaux tels que la lutte contre l’illettrisme, mise en œuvre une politique culturelle résolument tournée vers la proximité, développement des lieux de transmission de la Culture, démocratisation de la culture pour tous les Saint-Paulois afin de favoriser l’égalité des chances. Une volonté qui doit impulser une nouvelle offre de proximité avec des services dynamiques, modernes et innovants et adaptés aux attentes des habitants.

La maire, Huguette BELLO, était en visite le 22 avril dernier sur deux chantiers : celui de la future médiathèque de La Saline et celui de Plateau Caillou.

La future médiathèque de La Saline

La journée a commencé avec la visite de chantier de la future médiathèque de La Saline, pour en étudier et évaluer l’état des lieux des présentes fouilles archéologiques initialement prescrites par l’état depuis le début du mois de mars. Une étape primordiale avant toute construction sur ce site chargé d’histoire. Cette opération a pour objectif d’assurer la sauvegarde des données du site. Les différentes institutions en collaboration sur ce projet : Institut Nationale de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP), l’atelier Architectes & Ingénieurs, La Direction de Affaires Culturelle – service archéologie, les services de la Mairie ont depuis mené un travail minutieux et dévoilé des vestiges aux abords de l’usine sucrière de Vue Belle, construite vers 1820.
La Maire, émue devant toutes ces trouvailles patrimoniales, insiste sur « la préservation et l’interprétation de ces trésors enfouis que l’on doit transmettre aux habitants du quartier ». Une restitution qui doit pouvoir renforcer le lien social et culturel de la population du lieu de vie à son histoire.

Le démarrage des travaux de la nouvelle médiathèque débutera uniquement après ces recherches archéologiques, soit en 2022, pour une mise en service du lieu au début du deuxième semestre 2022. Le coût total de l’opération s’élève à 4 288 633 euros

Une offre de la lecture publique réadaptée au quartier offrant ainsi une approche plus chaleureuse, moderne, dynamique, interactive donnant lieu à un concept ouvert sur une médiathèque de tiers-lieu.

Une priorité pour la Maire de donner de la place à « l’expression, à la création, à l’utilisation des nouvelles technologies, à partager les connaissances et surtout à valoriser et de ne jamais oublier le livre ».

Des nouveaux locaux pour la médiathèque de Plateau Caillou

Afin de pouvoir répondre aux attentes de la population de quartier de Plateau Caillou, les services de proximité tels que : la mairie annexe, la Maison de Justice, le service de Projet de Réussite Éducatif et la médiathèque auront l’opportunité d’occuper de nouveaux locaux dans la résidence de la SEDRE « les YUCCAS » dont la superficie s’étend sur 1 100 m2.

Ce bassin de vie présente plus de 22 200 habitants, en constante évolution. Il est également considéré comme étant un quartier prioritaire de la Politique de la Ville. Les services de proximité sous dimensionnés actuellement ne correspondent plus aux attentes de la population notamment celui de la bibliothèque. Elle doit pourvoir proposer aujourd’hui une offre plus adaptée en terme de nouvelles technologies et d’actions culturelles.

Évaluant ainsi les derniers travaux réalisés sur les nouveaux locaux de la résidence de la SEDRE, le 22 avril dernier, la Maire, Huguette BELLO, l’adjointe de quartier de Plateau Caillou, Marie-Bernadette MOUNIAMA-CUVELIER, les services de la Mairie et de la SEDRE ont tout scruté au peigne fin. L’objectif étant de pouvoir assurer une mise en service pour juin 2022. Le coût total de l’opération s’élève à 3 700 570 euros.

Le concept du tiers-lieu, une nouvelle offre citoyenne

L’attractivité des équipements des médiathèques, riches et variés, est une priorité dans cette société aux nouveaux enjeux en terme de créativité, d’autonomie, d’indépendance et d’innovation.

Des espaces jeunesse, ado, citoyen avec des formations, du multimédia, du numérique et des salles polyvalentes pour des rencontres… favorisent les échanges et le partage. Une vocation sociale et citoyenne que le réseau de lecture publique est en mesure d’apporter au sein des quartiers.