Les jeunes de l’Étang mobilisé.e.s contre la délinquance 

19 mars 2021

6 filles et 6 garçons. Des jeunes, issu.e.s du quartier prioritaire de l’Étang s’impliquent pour lutter contre la délinquance. Comme l’illustre leur tournage de clip organisé ce jeudi 18 mars 2021 au stade Paul-Julius-BÉNARD.

Objectif de ce projet : lutter contre les discriminations, les stéréotypes de genre et la délinquance. Tout en abordant la thématique des gestes barrières liés à la crise de la Covid-19. Des danseurs hip-hop vont aussi figurer dans ce clip. Depuis plusieurs jours, ces 12 Saint-Paulois.e.s répètent leur chorégraphie via des ateliers.

L’ancienne haltérophile, multiple championne de France et de La Réunion, Larissa SAINT-JACQUES, intervient auprès de ces jeunes au stade olympique. L’athlète vient leur parler des discrimination subies pendant sa carrière et de sa lutte contre les stéréotypes. Une autre séquence de tournage se tenait à la Gendarmerie de l’Étang où ces jeunes réalisaient en juillet 2020 une fresque.

Il s’agit d’un projet de clip lancé grâce au fonds interministériel de prévention de la délinquance obtenu par la Ville de Saint-Paul pour financer ce type d’actions.

Une précédente opération organisée dans ce cadre consistait à rapprocher la population des forces de l’ordre. Avec la réalisation de la fresque à la Gendarmerie. 

L’occasion pour ces 12 mêmes habitant.e.s du quartier de nouer des liens avec les forces de l’ordre. Une animatrice de l’Étang les encadrait pour réaliser cette fresque inspirée de la période du confinement intervenue entre mars et mai 2020.

Les gendarmes leur proposaient des visites de la Gendarmerie. Tout en leur présentant leurs différentes missions. Toutes et tous déjeunaient ensemble pour partager des moments de convivialité. 

Toutes ces actions correspondent aux orientations retenues par le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) relancé en décembre 2020, après une mise en sommeil de trois ans.

Le CLSPD de Saint-Paul représente un outil essentiel pour appliquer une politique de sécurité et de prévention sur tout le territoire. Et permet de rassembler les associations, les partenaires institutionnels et les personnalités qualifiées sur plusieurs sujets (addictions, violences…).

Sans cette structure, il s’avère impossible de mener une stratégie efficace sur le long terme. L’objectif est d’offrir la sécurité à tous les Saint-Paulois sur l’ensemble du territoire communal, aussi grand soit-il.

Grâce à des actions de prévention dans les écoles, à la présence des éducateurs de rue dans les quartiers prioritaires de la Ville, au renforcement des moyens de la Gendarmerie et de la Police Municipale et par des partenariats avec les associations.