Une opération de recrutement organisée à Savanna

23 février 2021

1 jeune 1 solution. Voici le nom du dispositif initié dans le cadre de France Relance, le plan de relance de l’État suite à la crise sanitaire.

Plusieurs candidats de moins de 25 ans participent à une session de recrutement d’alternants pour les magasins Run Market ce mardi 23 février 2021 au Pôle Emploi de Savanna.

40 apprentis se verront recrutés au terme du processus d’embauche. Comme caissiers, boulangers, pâtissiers… Une action pour laquelle se déplacent le Préfet de La Réunion, Jacques BILLANT, le Sous-Préfet de Saint-Paul, Olivier TAINTURIER, le Sous-Préfet chargé de la Relance, Gilbert MANCIET, et la Maire de Saint-Paul, Huguette BELLO.

La Directrice régionale de Pôle Emploi, Angélique GOODALL, et le Président de Make Distribution, Gabriel MADEN, leur détaillent la préparation des candidat.e.s. Présentation des offres d’emploi, ateliers coaching, valorisation de son image professionnelle… Ces étapes leur servent à peaufiner la séquence d’entretiens d’embauches.

Le Préfet prend la parole avant de rencontrer les différent.e.s candidat.e.s. Jacques BILLANT salue aussi la présence de la Maire de Saint-Paul « qui marque l’intérêt que vous accordez à la lutte contre le chômage.» Il insiste à nouveau sur la volonté de l’État de soutenir l’emploi des jeunes via cette opération réalisée à Savanna.

L’occasion pour la Première Magistrate Saint-Pauloise de rappeler les chiffres du chômage dans la commune. Dans une île comptant 130 000 chômeurs dont 20 000 de moins de 25 ans.

« Saint-Paul compte 9 000 demandeurs d’emploi. Les quartiers prioritaires concentrent les difficultés. Le 16-24 ans sont en grande vulnérabilité. Savanna est un quartier prioritaire. Je félicite ces jeunes en contrats d’apprentissage », souligne Huguette BELLO.

L’élue salue cette plateforme 1 jeune 1 emploi « qui constitue un geste des pouvoirs publics parmi tant d’autres mais dont l’efficacité reste à démontrer ». Elle réaffirme également sa volonté de favoriser l’attractivité et la création d’emplois sur le territoire Saint-Paulois. Citant ainsi plusieurs projets dont l’ÉcoCité et le Programme de Renouvellement Urbain de Saint-Gilles-les-Bains.

Cette visite de terrain se termine par la signature de deux contrats d’apprentissage en alternance.